Un mot pour 2019

(Image créée avec l’application Cover Photo Maker)

J’aime l’idée de choisir un mot « guide » pour cette nouvelle année. C’est un exercice ludique, en lien direct avec nos émotions, nos désirs, nos sensations actuelles ou souhaitées.

Contrairement aux résolutions, choisir un mot permet de s’affranchir de toute pression et de toute frustration en cas de non atteinte et de simplement s’écouter, écouter ce dont on a besoin au fond de nous. Ce que je reproche aux résolutions, c’est qu’elles sont tributaires de notre volonté et surtout des imprévus qui vont survenir en cours d’année et qui vont nous forcer à les revoir à la baisse voire à les abandonner (si on ne les a pas déjà oubliées entre-temps).

C’est pourquoi même si j’aime bien me fixer des objectifs (c’est important de décomposer des projets de grande envergure en petits objectifs, ça accroît les chances de réussite), j’ai adopté ce concept d’un mot-boussole pour cette année. Et si je l’oublie en cours de route, peut-être que cela voudra dire que je n’en ai plus besoin… 😉
Pour 2019, j’ai choisi le mot suivant : LIBERTÉ.

J’ai hésité avec TRANSFORMATION et ÉPANOUISSEMENT mais LIBERTÉ englobe ces deux termes ; en me sentant plus libre dans ma vie, je serai plus épanouie et je deviendrai une meilleure version de moi-même.

Me sentir plus libre, cela signifie pour moi :
– Je ne veux plus me sentir coincée dans mon job actuel.
– Je veux choisir mes contraintes.
– Je veux vivre ma vie et non plus la subir.
– Je veux donner du sens à ce que je fais.

Et concrètement ?

– Supprimer les « je dois » de mon vocabulaire, et ce dans tous les domaines : alimentation, habillement, sport… Cantonner le « je dois » au paiement des impôts et des factures.
Finir Commencer les travaux de mon appartement qui me polluent l’esprit.
– Faire le tri et me débarrasser des relations et des objets qui encombrent mon appartement et mon esprit.
– Libérer ma créativité, sans me préoccuper du regard des autres. créer pour moi et rien que pour moi, parce que ça me fait du bien.
– Acquérir de nouvelles compétences, connaître mes points forts et les renforcer.
– Sortir de ma zone de confort.
– Supprimer les automatismes du quotidien. Par exemple, ne plus boire mon café le matin par habitude mais en apprécier chaque gorgée. Prendre plaisir également à faire mon ménage en me concentrant sur la sensation de bien-être procurée par un appartement rangé et propre.

Et vous, quel est votre mot pour 2019?

Le blog est mort, vive le blog !

*Respire un grand coup et lance-toi ! *

Je me sens fébrile car aujourd’hui, j’ai choisi d’écouter mon envie d’écrire et non pas la petite voix qui n’aspire qu’à l’immobilisme, qui veut me faire douter  : « Tu es sûre que  tu veux vraiment tenir à nouveau un blog ? », « Regarde, il y a déjà des milliers de blogs qui existent et abordent les mêmes thématiques que toi, tu penses écrire mieux que leurs auteurs / autrices  ? ».

Il y a aussi ces peurs plus profondes : « Vais-je réussir à me livrer ici ou vais-je produire uniquement du contenu aseptisé et édulcoré ? », « Est-ce que je peux parler de tel ou tel sujet et prendre le risque que des personnes de mon entourage tombent sur cet article ? ».

C’est en tentant l’aventure que je répondrai à ces questions.

Au décès de ma mamie, je lui ai fait / me suis fait la promesse de vivre la vie la plus extraordinaire possible. Je veux que lors de mon éloge funèbre, on parle de qui je suis et non de me définir uniquement par mon boulot, mon statut sentimental, le nombre d’enfants sortis de mon utérus. Non, je veux qu’on dise de moi que j’ai eu une belle vie, une vie qui me correspondait.

L’écriture occupe une grande part dans ma vie et pourtant je la relègue souvent en arrière-plan. Alors je veux faire de l’écriture une habitude quotidienne, au même titre que de me brosser les dents. J’aime écrire. J’aime partager mes expériences,  mes réflexions.  Garder une trace de ma façon de penser, de mon état d’esprit pour que dans quelques années, la future moi se rende compte du chemin parcouru et sois fière de son évolution.

Sinon moi c’est Cathy et je vous souhaite la bienvenue ici 🙂 !